AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
-21%
Le deal à ne pas rater :
TOSHIBA 50UA3A63DG TV 4K UHD – 50″ (126 cm) – AndroidTV – ...
333 € 419 €
Voir le deal

 

 Frères de MONTGOLFIER

Aller en bas 
AuteurMessage
Jelaua
Admin
Jelaua

Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 17/10/2007

Frères de MONTGOLFIER Empty
MessageSujet: Frères de MONTGOLFIER   Frères de MONTGOLFIER Icon_minitimeJeu 8 Nov - 3:26

Frères de MONTGOLFIER

• Joseph-Michel né à Vidalon-lès-Annonay
1740,

décédé à Balaruc-les-Bains 1810.

• Jacques-Etienne né à Vidalon-lès-Annonay 1745,

décédé à Serrières 1799



Papetiers et inventeurs
français.
Frères de MONTGOLFIER Montgolfreres3
Les deux frères Montgolfier sont ensemble les inventeurs du ballon à
air chaud, auquel on a donné leur nom en 1783, ainsi que de la machine
servant à élever l'eau, appeler bélier hydraulique en 1792.



Joseph
et Etienne Montgolfier sont les fils d'un fabricant de papier de
Vidalon-lès-Annonay en Ardèche, dont la manufacture familiale est
réputée dans toute l'Europe, Pierre Montgolfier et d' Anne Duret. La
famille de papetiers est installée depuis quatre siècles dans la région
ardéchoise.

La famille était composée de 16 enfants.

- Joseph est né à Davézieux (Vidalon-lès-Annonay)
le 26 août 1740, il est le 12ème de la fratrie, le plus vieux
des deux frères. Indépendant, imaginatif et rêveur, il
n'est pas particulièrement studieux.

- Etienne est né à Davézieux (Vidalon-lès-Annonay)
le 16 janvier 1745, il est le 15ème de la fratrie. Travailleur, il
étudie les sciences et l'architecture avec Soufflot.

Tous deux prendront la succession de l'entreprise familiale; Etienne rénove
la technique française de la papeterie. En 1777, ils mettent au point
le premier papier vélin français. Joseph met au point le papier
à filtrer, qu'on appelle, le "Joseph".

En 1781, ils substituent aux antiques piles à maillets la pile
hollandaise qui transforme rapidement le chiffon en pâte à papier.
En remerciement, Louis XVI anoblit Pierre Montgolfier. Etienne, l'un des inventeurs
de l'aérostat, sera le premier maire de Davézieux.
Mais ils s'intéressent ensemble également à d'autres domaines.
Ayant lu l'ouvrage de Joseph Priestley qui réussit à isoler
et à décrire l'existence de plusieurs gaz "nouveaux",
ils ont l'idée de tenter de s'élever dans l'atmosphère
en renfermant dans une enveloppe d'un poids minimum, un gaz plus léger
que l'air, ils utilisent ainsi la force ascensionnelle de l'air chaud emmagasiné
dans cette enveloppe.

On
dit que Joseph fit une première expérience réussie, en novembre 1782, à
Avignon, avec un parallélépipède de papier soie jeté dans la cheminée,
il s'aperçoit que ce dernier est aspiré. iI va très vite se rendre
compte que c'est le fait de la dilatation de l'air sous l'effet de la
chaleur.
Les deux frères procèdent à plusieurs
mises au point et font quelques expériences.
Un premier essai a lieu à Vidalon-lès-Annonay le 14 décembre
1782, dans les jardins de l'entreprise familiale à l'aide d'un ballon
confectionné avec une pièce de soie, l'air chaud est obtenu
en brûlant un mélange de paille mouillée et de laine cardée. C'est la première "montgolfière".
Le 25 avril 1783, ils procèdent à un deuxième essai privé et réussissent
à faire élever un ballon plus grand, fait de papier d'emballage
en triple épaisseur, dont les fuseaux sont réunis par des boutons. Pierre
Montgolfier encourage ses deux fils à dévoiler leur découverte
en public.
Frères de MONTGOLFIER Balmontg06La
première expérience publique, officielle, de Joseph et Étienne
a lieu dans la cour du couvent des Cordeliers à Annonay, le
4 juin 1783, devant les membres des états du Vivarais.
Ils font voler le premier ballon à air chaud au-dessus de leur ville.
Un ballon de 2454 kg, douze mètres de diamètre, de 770 m3, constitué
de fuseaux de papier reliés entre eux par des boutonnières, l'ensemble est fixé, à la base, autour d'un châssis circulaire.

Il s'élève à mille mètres, pendant dix minutes,
et parcourt trois kilomètres grâce à l'air chauffé
avec de la paille enflammée.
La montgolfière était née et chaque année au printemps la cité d'Annonay fête ses enfants prodigues.

Cette démonstration eut un retentissement considérable.
L'Académie des Sciences est vivement intéressée, et Louis XVI demande à voir un ballon s'envoler.
Frères de MONTGOLFIER Balmontg05
L'expérience est répétée à nouveau près de Versailles
le 19 septembre 1783, devant le roi Louis XVI et la cour, par les frères
Montgolfier,
Le
ballon de toile bleu et jaune, "Le Martial" orné du chiffre de Sa
Majesté est grand comme une maison de six étages. La forme est très
étrange, la partie moyenne est prismatique; son sommet est une pyramide
et la partie inférieure en forme de cône tronqué. La famille royale
visite cette sorte de tente à la Turque, Louis XVI se fait expliquer le
dispositif: un immense réchaud alimenté par un feu de paille produit
l'air chaud destiné à propulser le ballon.
Le ballon, auquel est
suspendu un panier en osier emporte avec lui les trois premiers
passagers de l'espace: un mouton, un coq et un canard, a un volume de 1
000 m3, il monte à 600 mètres et parcourt 3,5 kilomètres, pour se poser
dans le bois de Vaucresson. Tous supporteront le voyage. A son retour
le mouton est placé dans la ménagerie de la reine.
Le15 octobre 1783 a lieu la première ascension d'un homme (Pilâtre de Rosier) en ballon captif. Il montera jusqu'à 26 mètres.
Le 21 novembre 1783, François Pilâtre de Rosier et le marquis d'Arlandes
sont les premiers humains à s'élever au dessus du sol, à
bord d'une montgolfière de 2 200 m3. Devant trois cents personnes,
ils partent du parc du château de la Muette, s'élèvent,
saluent la foule, survolent Paris au dessus de la Seine et se posent à
la Butte aux Cailles, distante de 10 kilomètres environ.Frères de MONTGOLFIER Balmontg08
"A une heure cinquante quatre de l'après midi, l'aérostat quitta
l'esplanade pour monter à 85 mètres où les deux aérostiers
saluèrent la foule médusée. Poussé par des vents
rapides du nord-ouest,le ballon survola Paris pour finir sa course à
12 kilomètres du château de la Muette, soit après 25 minutes
de vol."

Ce sont les premiers humains, voyageurs aériens au monde.Cette
découverte excita un enthousiasme universel. Le père des deux
inventeurs fut anobli. Joseph Montgolfier effectuera une
ascension un peu plus tard.


De nombreux voyages et expériences eurent lieu dans les années qui
suivirent. Le 19 Janvier 1784, "Le Flesselles", la plus grosse
montgolfière jamais construite à l'époque puisqu'elle atteignait 42
mètres de haut pour un diamètre de 24 mètres avec un volume de 27 000
mètres cubes emmenait, piloté par Pilâtre et six passagers dans sa
galerie, dont Joseph de Montgolfier, pour ce qui restera son seul vol.
Le ballon sera utilisé à des fins militaires dès 1794, mais
abandonné par Napoléon. Etienne est admis à
l'Académie des Sciences en 1796, Joseph le sera en 1807, avec le titre
de Directeur du Conservatoire des Arts et Métiers. L'aérostat
garde, sa place dans l'histoire du vol, car son histoire est l'aventure humaine
aux préludes d'exploits plus complexes.Joseph se
passionne ensuite pour l'idée du parachute. Il en conçoit un
sous la forme d'un parasol de 2, 50 mètres de diamètre que douze
cordelettes relient à un panier d'osier sous lequel sont accrochées
quatre vessies gonflées d'air destinées à amortir le
choc. Les essais sont concluants.
Quelques années
plus tard un aéronaute parisien, Garnerin, rassuré par le succès
des expériences successives accomplies à Avignon, sera en octobre 1797,
le premier parachutiste humain.
Etienne
Montgolfier meurt le 2 août 1799 à Serrières en Ardèche; son frère
Joseph, le 26 juin 1810 à Balaruc-les-Bains, dans l'Hérault.
Revenir en haut Aller en bas
http://balaruclesbains.forumdediscussions.com
 
Frères de MONTGOLFIER
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Balarucois :: Balaruc les Bains/Vieux-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser